423 Vues |  Like

Le chemin de Kathe…le chemin de quête

La petite Kathe et sa sœur Jumelle, Sophie font l’apprentissage de la vie dans une grande famille de 8 filles. Elles vont à l’école parce que l’école ça apprends aussi à grandir
Et puis la vie s’est vite chargée de faire grandir Kathe et Sophie qui durent très tôt accompagner leur papa qui était monté au ciel, alors qu’elles avaient encore énormément besoin de lui, et elles avaient beaucoup de chagrin. Elles lui parlaient tout là-haut mais elles devaient aussi continuer leur vie sans lui. Kathe regrettait l’amour et le soutien de son papa, lui qui avait toujours accepté, aimé sa différence. Kathe se disait que son papa, son héros ! Le seul homme de sa vie qui vaille du haut de ses 17 ans, et sa grand-mère, les seules personnes qui l’aimaient telle qu’elle était, n’étaient plus là pour elle, pour la serrer dans leurs bras, ni pour la consoler….. Et puis Kathe continua à vivre sa vie. Et puis un jour elle rencontra son prince charmant avec qui elle va vivre dans une belle maison, mais ils ne furent pas heureux longtemps et n’eurent pas plein d’enfants…..
Après bien des malheurs personnels, mais néanmoins des réussites professionnelles Kathe décida de faire appel à la fée qui savait lui donner du baume au cœur quand elle en avait besoin, parce qu’elle voulait reprendre sa vie en main. Elle se dit qu’elle devait trouver ses réponses à l’intérieur d’elle-même et non pas chez les autres. Dis-moi la Fée, est-ce que tu peux me prêter ton miroir magique ? La fée s’exécute et Kathe demande tout de suite au miroir : Miroir, miroir, dis-moi qui je suis ? ET le miroir répond : je suis désolé de te dire Kathe, que tu es dans l’égo, que tu es dans le mental. Tu dois désapprendre, et retrouver comment fonctionner avec ton cœur et tes intuitions. Rappelles-toi quand tu étais petite tu étais créative, tu utilisais ton cerveau droit, tu dessinais. Qu’est devenue cette petite fille qui dessinait avec son papa ? En devenant adulte tu as oublié cette partie de toi pour choisir un métier fait de stratégie et de planification, rationnel, dans le cerveau gauche.
Mais qu’est-ce que je peux faire dit Kathe à la fée ?
Tu dois travailler sur toi pour te reconnecter à ta source, à ta vérité. Il est important de faire des exercices dans le calme car tu vas avoir besoin de vivre dans le présent, dans l’ici et maintenant. Une paix prendra alors place en toi de plus en plus, au fil des exercices que tu feras et dans ta vie de tous les jours et je sais qu’un jour tu feras de nouveau appel à moi et je serais soit une fée, soit un ange, ou Dieu mais je serais là.
Mais comment je dois faire pour trouver le bonheur, pour être heureuse ? dit Kathe.
La fée explique à Kate : Le bonheur ne se trouve pas avec beaucoup d’effort et de volonté mais au contraire dans le lâcher prise. Ne t’inquiète pas, il n’y a rien à faire. Laisse le jeu de la vie se faire. Ne cherche pas le bonheur car il va t’échapper, le chercher nous empêche de le voir parce qu’il a toujours été là et il t’accompagne à chaque instant.
Laisse faire, lâche prise, laisse venir la vie au lieu d’aller la chercher en force, ne cherche plus, tout est à toi, déjà, alors, profites-en, regarde les signes autour de toi.
Rien à faire, rien à forcer, rien à vouloir et tout s’accomplit spontanément…seulement regarder et entendre.
Et puis cette nuit -là, Kathe a fait un rêve : un ange apparaissait et il lui disait qu’il l »obligeait à échouer avec son cerveau gauche pour l »obliger à utiliser son cerveau droit qu’ ‘elle devait lâcher prise, et travailler dans l’accompagnement des personnes, en tant que coach et qu’elle était sur son chemin spirituel, qu’elle devait accomplir cela.. Et puis son ange lui disait qu’elle allait continuer ses études et qu’elle allait apprendre la psychanalyse spirituelle,… qu’on lui donnerait les clés pour apprendre, pour qu’elle puisse accompagner les personnes sur leur chemin jusqu’au niveau de la quête de sens et jusqu’au niveau spirituel, pour les personnes qui le souhaiteront. La présence de l’ange était si convaincante que Kathe s’est réveillée en se rappelant pour la première fois de son rêve.
Elle se demandait pourquoi elle avait rêvé de cela alors qu’elle en était encore à évoluer professionnellement dans un métier cartésien dans lequel elle réussissait même si sa vie personnelle laissait à désirer. Elle décida de ne pas prêter attention à ces leçons de vie et continua son chemin.
Mais un jour, la vie l’a rattrapée et elle a dû affronter une descente aux enfers, elle a plongé dans la vallée des larmes ah elle y est passée par les étapes de déni, de peurs, de résistances…..pendant plusieurs années !… 6 ans. Elle a fait ce qu’elle appelle « son chemin de Compostelle à elle » Et tout d’un coup Kathe dit : Tout d’un coup, je me suis rappelée de mon rêve ! Et de ce que m’a dit la fée !
C’est alors qu’elle s’est retrouvée dans la cathédrale de sa ville où elle a vécu et elle a pleuré, pleuré, pleuré, elle a hurlé sa peine et sa douleur et elle a fait appel à la fée, aux anges, à Dieu…..et elle est sortie de là retrouvant sa sœur Sophie, sa jumelle, sans lui raconter ce qu’elle avait préalablement vécu, ni le rêve, ni le miroir.
A cet instant précis, Sophie lui tend un livre et lui dit « tu devrais lire ce livre», le titre c’est « le cerveau droit et l’intuition » et Kathe raconte à Sophie qu’elle vient d’aller vider sa peine, et qu’elle a entendue « tu peux entendre mais tu ne le veux pas et ce n’est pas un hasard si tu n’entends pas de l’oreille droite depuis longtemps »…….Kathe a compris alors qu’à ce moment-là sa sœur lui servait de « messager » et elle s’est dit que ce message était pour elle. C’était une évidence, elle savait ! Et son mental était calme. Kathe était calme, ce qui n’était pas le cas depuis bien longtemps. Elle se mit à lire ce livre, dévoré en une soirée.
Dans ce livre il était écrit que sur notre route nous avons des personnes , des messagers qui mettent sur notre route des éléments pour nous faire comprendre des choses, et que cela pouvait être des personnes, des livres, pour nous guider vers un chemin, nous montrer la voie…….il expliquait également ce qu’apportait le fait de vivre dans le cerveau droit. Kathe se souvenait tout d’un coup de ce que lui avait dit la fée dans le passé qui disait « une paix prendra alors place de plus en plus dans ta vie. »
Kathe compris à ce moment-là qu’elle vivait ce que la fée lui avait expliqué et elle se rappelait aussi son rêve d’avec son ange….. Le cerveau droit, le lâcher prise, le spirituel tout lui revenait là maintenant dans sa vraie vie, ce n’était plus un rêve…….. Kathe compris que ce jour-là à la cathédrale, sa souffrance a été telle que le choc l’a reconnectée à sa source, à qui elle est vraiment, à sa vérité, elle a élargi son champ de conscience et elle a aussi rencontré la foi, ce qui n’était pas non plus le cas auparavant. Elle revenait d’un coma, d’un coma, qui avait duré les 40 premières années de sa vie. Et elle s’est réveillée.
Elle a appris le métier de coach pour accompagner aux niveaux existentiel et spirituel des personnes et pour que son miroir ne lui dise plus qu’elle est dans l’égo et le mental. Elle continue aussi son chemin spirituel. Elle marche pour savoir où elle va.
Aujourd’hui Kathe vit dans dans le calme, l’ici et maintenant et dans le présent, dans l’amour du tout, du un.
Kathe ajoute : j’ai trouvé mon cadeau caché, après ma vallée des larmes, mon chemin de Compostelle, je vis mon bonheur tous les jours .Je ne manque pas de remercier tous les jours, ma fée, mes anges et Dieu que chacun appellera comme il veut l’univers, la source, dieu, sa petite voix….